ARCO 2016, le grand rendez-vous madrilène de l’art contemporain

Comme chaque année en février, la capitale espagnole accueille l’un des événements les plus courus des amateurs d’art, qu’ils soient curieux, professionnels, collectionneurs. Organisé au sein du centre des congrès IFEMA du 24 au 28 février, l’ARCO fêtera cette année ses 35 années, une belle occasion pour les organisateurs de mettre en valeur ce rendez-vous artistique madrilène exceptionnel.

Arco 2016

Cette édition accueillera pas moins de 160 galeristes originaires d’une trentaine de pays, proposant de découvrir les œuvres d’artistes de tout horizon. Peinture, sculpture, photographie mais aussi vidéo, dessin, textile : un large panel de techniques et de supports seront exposés.

Parmi les exposants, citons notamment la galerie 1900-2000 située à Paris dans le 6ème, Leon Tovar à New York et bien entendus une foule d’espagnols…mais également de nombreux représentants de la jeune garde artistique contemporaine d’Amérique Latine (Colombie, Brésil, Argentine…).

Pepo Salazar
Pepo Salazar

Pour célébrer ses 35 ans, Arco met Madrid à l’heure artistique en organisant plusieurs rendez-vous dans les différents musées et galeries de la ville.  Sous la direction de Javier Hontoria, en collaboration avec le Ministère espagnol de l’Éducation, de et la Culture et des Sports, plusieurs institutions comme le Musée National du Romantisme, l’Ambassade de Colombie ou le Musée d’Archéologie prendront part à « Year 35 Madrid project », un projet impliquant des artistes comme  Adriano Amaral, Fina Miralles, Rogelio López Cuenca ou Oriol Vilanova et visant à faire un état des lieux de l’art contemporain à Madrid et d’imaginer son futur.

Christian Vinck
Christian Vinck

Notons également la volonté d’Arco d’expliquer aux novices comment fonctionne le monde des collectionneurs, ou plus précisément (si vous avez un peu d’argent) comment commencer une collection, et ce à travers le portrait de plusieurs d’entre eux, comme, ci-dessous Anibal Jozami ou Juan Varez.

 

Il faut également ajouter qu’Arco se porte décidément bien puisque cette foire d’art contemporain espagnole s’exporte à l’étranger. Bienvenue donc à Arco Lisbonne, qui se tiendra du 26 au 29 mai !

 

Les galeries d’art madrilènes

Si vous êtes décidément féru d’art et avez envie de poursuivre votre séjour de façon culturelle, votre chemin est tout tracé ! Et notamment dans le Barrio Salamanca, où les premières galeries d’art firent leur apparition dans les années 60. Parmi celles-ci, vous pourrez découvrir Inés Barrenechea, Casado Santapau, Parra & Romero ou bien encore Guillermo de Osma, dédiée à la nouvelle garde historique d’Europe et d’Amérique Latine.

L’un des hauts-lieux de l’art à Madrid est le Barrio de las Letras, autour du Musée de la Reine Sofia, où se sont implantées de nombreuses galeries telles que The Goma, Formato Cómodo ou Leandro Navarro qui possède des œuvres d’envergure réalisées par des maîtres de l’art moderne tels que Picasso, Dali ou Miro.

Dans le quartier de Lavapies, ne manquez pas l’Espace Helga de Alvear, mondialement connu, possédant pas moins de 2 500 pièces d’artistes espagnoles ou étrangers ! Deux autres galeries sont à inscrire (sans faute) à votre parcours : Juana de Aizpuru (elle fut la première directrice du salon Arco), et Marlborough, où vous découvrirez les œuvres d’artistes comme Juan Muñoz ou Darío Villalba (entre le quartier de Chueca et la Plaza de Alonso Martínez).

Enfin, si vous souhaitez acquérir de beaux livres d’art, rendez-vous à l’espace Ivory Press, qui combine une librairie et un espace d’exposition présentant des œuvres intéressantes et hétérogènes (quartier de Tetuán).

 

© photo principale : ARCO © photos article : ARCO