Barcelone et la Catalogne

Érigée au statut de nation en 2006, la Catalogne est blottie entre les Pyrénées, dont elle a hérité la fierté et le caractère indompté, et la Méditerranée de laquelle elle tient, le sens de la couleur et de la fête.
Côté montagne, le parc national d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici attire randonneurs l’été et skieurs l’hiver. La beauté de ses sommets abrupts et forêts de pins est rehaussée par les nombreux lacs, torrents et cascades du parc.
580 kilomètres de côtes et 290 plages de sable fin ont fait la réputation de la Catalogne auprès des vacanciers, mais ils ont aussi bien failli la défigurer, avec la multiplication des constructions de béton. Reste que la Costa Brava a ses trésors. Les maisons blanchies à la chaux de la bohême Cadaquès, située sur la péninsule du cap de Creus, attirent une population d’artistes et amoureux de belles plages et criques protégées. Plus au sud, la réserve de biosphère Terres de l’Èbre fait le bonheur des ornithologues en herbe. 3 000 espèces d’oiseaux trouvent refuge dans ses dunes, baies, marais et lagunes.
Anti-conformiste, la Catalogne est le berceau d’artistes qui chacun à leur manière ont secoué les mondes de l’art et l’architecture au XXe siècles : Picasso, Dali, Miró et bien sûr Gaudí dont le chef d’œuvre, la Sagrada Família résume à elle seule Barcelone et la Catalogne : fièrement dressée vers le ciel, fuyant les lignes droites et toujours recommencée.