La calçotada catalane

Si vous avez déjà séjourné en Catalogne, vous vous êtes déjà rendu compte… qu’on y mange très bien ! Cette région de caractère possède en effet un patrimoine gastronomique de renom, ainsi que de fortes traditions culinaires. Parmi celles-ci, il en est une qu’il ne faut pas manquer, à condition de vous rendre en terre catalane entre janvier et avril : la calçotada.

Une tradition bien ancrée

C’est grâce à ma sœur, qui vit depuis plusieurs années à Barcelone, que j’ai découvert la fameuse calçotada. C’est en effet l’un des grands repas annuels de son entreprise. Rendez-vous, voire véritable fête populaire, la calçotada a lieu de janvier à début avril pendant la saison des calçots. Késako me direz-vous ? Ce nom vient de calçot, une sorte d’oignon ressemblant plutôt à un poireau, que l’on récolte dans le sud de la Catalogne, et notamment à Valls et à Alt Camp. Ces communes lui consacrent une grande fête de village. Petit rappel historique : c’est au XIXe siècle que Xat de Benaiges, un paysan, se met à cuire ce légume à la braise. Un mets qui a rapidement conquis le peuple catalan, qui aujourd’hui encore, se retrouve autour de grandes tables pour déguster le calçot.

À Valls, dans le sud de la Catalogne, la calcotada donne lieu à une fête très populaire.
À Valls, dans le sud de la Catalogne, la calcotada donne lieu à une fête très populaire.

Comment manger les calçots ?

Amateurs de cuisine fine et de dîners aux chandelles, oubliez la calçotada. Le calçot, ça se mange avec les mains, affublé d’un grand bavoir noué autour du cou – pour un look ô combien séduisant – et dans un brouhaha délicieusement espagnol (oups, pardon, catalan). Les calçots, dont on a préalablement coupé les feuilles vertes et les racines, sont donc disposés sur une grille au-dessus de braises puis, une fois cuits, emballés dans du papier journal afin de les garder bien chauds. Ceux-ci sont servis avec une sauce dite « romesco ». Amandes, noisettes, tomates, ail et poivrons en sont les ingrédients essentiels. On trempe alors les calçots dans la sauce, et on les porte directement dans la bouche, d’où l’utilisation obligatoire de ces bavoirs sous peine de souiller sa chemise.

Les calçots sont disposés sur une grille au-dessus de braises.
Les calçots sont disposés sur une grille au-dessus de braises.

Ceux-ci, que l’on mange par 10 ou 20 ou 30 selon l’appétit, sont généralement servis avec de la viande et des tranches de pain, cuits eux aussi à la braise.
En famille, au restaurant ou dans les villes et villages, sont dressées de grandes tables pour les déguster. Ils peuvent aussi être mangés debout. Le cava et des vins de la région font bien entendu partie intégrante de ce festin !

Où manger le calçot à Barcelone ?

Restaurant Carmen, Valladolid, 44, Sants-Montjuïc, 08014
El Jardí de l'Àpat, Albert Llanas, 2, Horta-Guinardó, 08024
Can Travi Nou, Jorge Manrique, s/n, Horta-Guinardó, 08035
Can Cortada, Diputació, 357, Eixample Dret, 08009
Can Martí, Masia Can Martí, s/n, 08338
Melic del Gòtic, Montsió, 7, 08002