La Fira de Santa Llúcia, le grand marché de Noël de Barcelone

Barcelone s’est mis à l’heure de Noël et brille de mille feux ! Mais il n’y a pas que ses illuminations qui font de la capitale catalane une jolie destination en cette fin d’année : on peut aussi citer son célèbre marché de Noël, la Fira de Santa Llúcia, le plus ancien de la ville. Ce rendez-vous historique de la ville fête cette année son 230e anniversaire.  Soit une raison supplémentaire d’être tenté par une escapade à Barcelone. Partez à la découverte des 300 stands et animations organisées pour l’occasion !

Du 25 novembre au 23 décembre, une foule de badauds se presse sur la Plàt de la Seu, dans le quartier gothique. C’est ici, en face de la cathédrale, qu’est installé la Fira de Santa Llucia. Ce marché, qui aurait vu le jour en 1786, tire son nom de Lucie, une sainte auréolée de lumière. Les Barcelonais se retrouvaient autour de la cathédrale le 13 décembre pour célébrer ainsi Santa Llúcia, la sainte patronne des aveugles, des électriciens, ou des couturières. On priait alors pour la clairvoyance… mais pas que. On raconte que ce marché était aussi connu dans un tout autre domaine, en tant que  « foire » aux filles, nombre d’entre elles se rendant ici dans l’espoir de trouver un mari.

blog-espagne-santa-llucia-barcelona

Sait-on jamais, peut-être allez-vous vous aussi rencontrer votre future moitié en vous promenant ici ? Quoi qu’il en soit, le 13 décembre reste le jour parfait pour visiter la Fira de Santa Llúcia, de nombreuses activités liées aux traditions de Noël y étant organisées. Il y a bien entendu les chorales. Les enfants vont quant à eux se ruer sur la Carassa de Nadal, la distribution de bonbons par des personnages de Noël. Sauve qui peut !

Parmi les traditions catalanes de fin d’année (que vous ne connaissez peut-être pas), le Tió de Nadal ou Caga Tió  est lui aussi à la fête puisqu’une figure géante à son effigie sera installée sur la place le 22 décembre. Les enfants reçoivent traditionnellement la version mini de ce personnage, soit une fausse bûche en bois creux très souriante, recouverte d’une couverture rouge pour qu’elle ne prenne pas froid, que l’on remplit de turron et de bonbons jusqu’au 24 décembre. Pour lui faire  cagar (faire caca) tout ce qu’elle a ingéré, on la tape avec des bâtons tout en chantant :

Caga tió, Caga torró, Avellanes i mató, Si no cagues bé, Et daré un cop de bastó. Caga tió !

Chaque enfant soulève la couverture à tour de rôle en attrapant une douceur.

blog-espagne-santa-llucia-barcelona

Toujours dans les traditions du «caca », que semblent apprécier les petits Barcelonais, ne manquez pas de rapporter comme souvenirs un « Caganer », ce petit personnages que l’on trouve dissimulé au cœur des crèches dans une posture très chic, le pantalon sur les genoux, en train de se soulager. Un symbole de fertilité en Catalogne. Vous pourrez l’acquérir à la Fira dans toutes les tailles et parfois même doté d’un visage familier puisqu’il est très courant de trouver des caganers stars comme ceux de Madonna ou de la reine Elisabeth. Nul doute que le caganer Trump devrait être de toutes les crèches cette année.

blog-espagne-santa-llucia-barcelona

Bien entendu, vous trouverez un peu de tout sur ce marché, des décorations de Noël traditionnelles en passant par des créations de l’artisanat local ou international. Une virée emplettes dans une atmosphère musicale et bon enfant qui va vous faire encore plus aimer Noël !

Découvrez les autres festivités de la capitale catalane, lors d'un séjour à Barcelone
© photo principale : Jesus Corrius / Flickr © photos article : n°2, 3  : Jesus Corriurs, n°4 : Biwabcn / Flickr