Le Guggenheim souffle ses 20 bougies

Le musée Guggenheim fête cette année ses 20 ans d’existence. Ce temple de l’art moderne et contemporain à l’architecture futuriste est devenu au fil du temps une véritable icône du monde de l’art et a transformé à jamais Bilbao, autrefois ville industrielle sinistrée, en l’une des destinations touristiques les plus courues d’Espagne. Cet anniversaire est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir cette institution culturelle internationale du Pays basque espagnol.

Une araignée-maître d'hôtel

Situé sur la rive gauche du fleuve Ria, la silhouette métallique gigantesque du musée Guggenheim s’élève dans toute sa splendeur sous les yeux ébahis du visiteur.

Celui-ci est accueilli par une araignée géante étonnamment et tendrement appelée « maman » : d’une hauteur de 9 m, cette impressionnante sculpture en bronze, marbre et acier, est l’œuvre de l’artiste française Louise Bourgeois qui souhaitait alors rendre hommage à sa mère et évoquer la fertilité. « L’araignée est une ode à ma mère. Elle était ma meilleure amie. Comme une araignée, ma mère était une tisserande. Ma famille était dans le métier de la restauration de tapisserie et ma mère avait la charge de l’atelier. Comme les araignées, ma mère était très intelligente. Les araignées sont des présences amicales qui dévorent les moustiques. Nous savons que les moustiques propagent les maladies et sont donc indésirables. Par conséquent, les araignées sont bénéfiques et protectrices, comme ma mère. »

blog-espagne-bilbao-musee-guggenheim-1
Maman de Louise Bourgeois © Doalex

Une œuvre architecturale signée Frank Gehry

L’édifice en lui-même est signé Frank Gehry, architecte star canadien, à qui l’on doit également la réalisation de la superbe fondation Louis Vuitton à Paris ou bien encore du Walt Disney Concert Hall de Los Angeles.

La forme de la structure, vue du fleuve, évoque un navire et les plaques brillantes qui le recouvrent font penser aux écailles d’un poisson. Il faut dire que l’architecte-artiste est très influencé par les formes et mouvements de la nature. Vu d’en haut, le design révèle d’ailleurs une fleur.

C’est le titane qui a été choisi, un matériau qui ressemblait plus, selon lui, au ciel de Bilbao (contrairement à l’acier). Il est associé au verre et à la pierre calcaire. Le musée, d’une superficie de 24 000 m², comprend 20 galeries d’exposition réparties sur trois étages.

Depuis l’entrée on accède directement dans l’atrium, d’une hauteur de 50 mètres, et qui, grâce à sa grande verrière, permet d’illuminer les différents niveaux. La plus grande salle du musée est la Sala del Pez qui accueille à la fois des collections permanentes et des expositions temporaires.

blog-espagne-bilbao-musee-guggenheim-3
L'atrium du musée Guggenheim © Ardfern

20 ans d’un succès international

Si le pari de lancer un tel projet était risqué, dans un contexte difficile pour Bilbao et le pays basque d’une manière générale, le bilan actuel prouve que la décision fut la (très) bonne. Il est même aujourd’hui envisageable que le musée s’étende, pour accueillir de nouvelles salles interactives et l’ouvrir à d’autres disciplines tels que la danse, le cinéma, le théâtre ou même la gastronomie.

L’année 2016 fut d’ailleurs synonyme de succès pour l’institution, dopée par une fréquentation record. Il faut dire qu’avec des expositions consacrées à des artistes aussi célèbres qu’Andy Warhol, Louise Bourgeois ou Francis Bacon, il était certain que les visiteurs allaient affluer.

Et le programme de cette année anniversaire devrait donner envie aux amateurs d’art de se rendre du côté de Bilbao. On peut d’ores et déjà découvrir une exposition intitulée Paris, fin de siècle, avec la présentation d’œuvres, entre autres, de Toulouse Lautrec, Signac ou Redon.
On peut également citer la rétrospective dédiée au vidéaste Bill Viola à partir du 30 juin ou, en novembre, une exposition consacrée aux portraits réalisés par le peintre américain David Hockney. Ou bien celle sur l’art textile d’Anni Albers en octobre.

Rappelons en outre qu’il existe trois autres musées appartenant à la Fondation Guggenheim : New York, Abu Dhabi et Venise.