Les eaux rouges du bassin minier du rio tinto

Grand control to Major Tom… Non, non, ressaisissez-vous, vous n’avez pas changé de planète.  Quoique… C’est vrai qu’il y a de quoi en perdre la boussole avec cette eau qui a troqué son bleu pour un des teintes de rouges éclatantes. Le bassin minier du Rio Tinto, à la scénographie digne d’un récit de science-fiction,  réserve bien des surprises.
blog-espagne-andalousie-rio-tinto

 

Rouge, noir, ocre, orange. Votre appareil photo va en prendre plein la lentille et il n’y aura même pas besoin d’un coup de Photoshop sur vos clichés pour impressionner vos amis. C’est beau, c’est « waouh » et on ne comprend pas trop où on est. Mais à quoi est donc dû ce phénomène polychrome d’un autre genre ? Le rio tinto, soit rivière rouge en VF, doit ses teintes incroyables à l’exploitation des ressources minières dans la région, et notamment du cuivre. Ce cours d’eau traverse donc une zone riche en métaux lourds, particulièrement en pyrite et en chalcopyrite, qui subissent une oxydation microbiologique. Toujours est-il que ce processus est à l’origine de ces couleurs chatoyantes. Uniques, magiques.

blog-espagne-andalousie-rio-tinto

Visiter le bassin minier

 Afin de mieux comprendre l’histoire de ce site exceptionnel, rendez-vous au Musée minier et ferroviaire abrité dans un ancien hôpital anglais et dans lequel vous pourrez  découvrir l’épopée de la compagnie britannique Río Tinto Company Limited, qui exploita les mines de 1873 à 1954. Parmi les pièces les plus précieuses du musée, figure le wagon Maharadjah (1892), construit pour le voyage de la reine Victoria en Inde.

Mais la meilleure façon d’en prendre plein les yeux est d’emprunter un ancien train minier (XIXe siècle) et d’évoluer au milieu de ces paysages grandioses. Vous traverserez une zone forestière à la végétation typiquement méditerranéenne  abritant de nombreuses espèces animales.

Lors de votre visite, ne manquez pas non plus la Corta Atalaya, l’ancienne plus grande mine à ciel ouvert d’Europe aux allures de cratère étrange.

blog-espagne-andalousie-rio-tinto

Les amateurs d’architecture apprécieront quant à eux le quartier de Bella Vista à Rio Tinto pour une plongée dans l’époque victorienne anglaise. De charmantes maisons rappellent la présence anglo-saxonne dans la région à la fin du XIXe siècle, en contraste avec les traditions architecturales du sud de l’Espagne.

Musée minier et ferroviaire

Ernest Lluch, s/nE - 21660 Minas de Riotinto

à 50 minutes de route de Huelva, 1h30 depuis Séville

Découvrez le site lors d’un séjour dans la région.

© photo principale : Riotinto2006 © photos article de haut en bas : n° 2 LorenMart, 3 Jose A. ; 4 Marioadaja