Les tambours de la Semaine Sainte à Hellín

En Espagne, la Semana Santa, soit la semaine précédent Pâques, est un moment festif et de grande ferveur, fortement ancrée dans la culture ibérique, ses traditions chrétiennes et païennes. Le son des tambours se mêle aux chants religieux, la dévotion devient joie et fête, créant ainsi une atmosphère unique.

La Semana Santa dans l’Espagne du centre

Au cœur de l’Espagne rurale, les célébrations de la Semana Santa sont sans conteste les plus traditionnelles du pays. La passion et l’enthousiasme des participants lors des processions semblent inchangés depuis des siècles ! C’est notamment le cas à Guadalajara, chef-lieu de Castille-La Manche, où le cortège du dimanche de Pâques qui suit la statue du Christ est impressionnant avec ses pénitents en tunique, gants et capirotes marchant nu pied.
À Cuenca, des milliers de personnes se rassemblent chaque année pour assister aux processions des confréries, dont certaines existant depuis le XVIIe siècle, accompagnées des tambours et trompettes, et arborant des costumes de différentes couleurs. Mais c’est sans conteste à Hellín que se déroule la fête la plus marquante de cet événement religieux. Du dimanche saint au dimanche de Pâques, plus de 20 000 tambourinaires arpentent les rues de la ville vêtus d’une tunique noire et d’un foulard rouge et marquent les différents actes religieux du son de leurs instruments.

La tamborada de Hellin

La « tamborada » de Hellin est l’un des rendez-vous les plus courus de la province d’Albacete et fut déclaré d’Intérêt Touristique National pour son caractère exceptionnel et ancestral. La première « tamborada » se déroule lors de la nuit du Vendredi des Douleurs avant le Dimanche des Rameaux et était autrefois le jour choisi pour ajuster le son des tambours en peau de chèvre.
Le deuxième et grand rendez-vous officiel a lieu le Mercredi Saint dans l’après-midi : des hordes de tambours se retrouvent alors dans la rue et se font entendre jusqu’à 11h du soir, avant que ne se mette en marche la procession de La Oración del Huerto. Mais c’est sans conteste pendant la nuit du jeudi que se tient la tamborada la plus importante de la Semaine Sainte. À minuit, une fois que la procession du Santo Encierro s’est retirée, les « tamborileros » reprennent le pouvoir. Le vacarme reprend ses droits sur le silence de la nuit ! Cette tamborada durera jusqu’au vendredi après-midi.
À noter que l’on peut découvrir, lors de la procession du Santo Encierro, une sculpture du Cristo Yacente réalisée par Mariano Benlliure et considérée comme un véritable chef-d’œuvre. La dernière de la série a lieu le Sabato de la Gloria (samedi), pour se terminer le dimanche de la Résurrection, avec l’entrée de la procession del Encuentro et un lâcher de pigeons retenus dans un tambour géant.

© photo principale :  Emiliano García-Page Sánchez / Flickr