Salon du Livre de Madrid : le Portugal à l’honneur

Les amateurs de belles lettres ont rendez-vous à Madrid pour la 76e édition de la Feria du Libro (Salon du Livre), organisé jusqu’au 11 juin dans le cadre enchanteur du Parc du Retiro. Après la France en 2016, c’est cette année au tour du Portugal d’être mis à l’honneur lors de cet événement littéraire madrilène historique.

L'histoire de la Feria

C’est en 1933 que fut organisée la première Feria del Libro, autrefois partie intégrante de la Semana Cervantina, qui, comme son nom l’indique, était dédiée (et le demeure) à l’écrivain espagnol Cervantès et à son œuvre.

Des petites cabanes colorées réservées aux maisons d’éditions et écrivains étaient alors installées sur le paseo de Recoletos. Sur leurs toits, des haut-parleurs diffusaient les messages des autorités, et les discours ou textes lus par les différents auteurs dans le micro installé devant l’église de San Pascual.

L’année suivante, la Semana Cervantina devient « nationale et hispano-américaine » : il s’agit désormais de promouvoir la littérature en langue espagnole bien au-delà des frontières européennes. Deux nouvelles éditions furent organisées, en 1935 et 1936, avant que ne débute la guerre civile.

La Feria est de retour fort heureusement après-guerre mais il faudra attendre l’année 1967 pour qu’elle ait lieu à l’emplacement actuel, soit sur la Promenade du Carruajes dans le Parc du Retiro, un lieu plus grand, afin de satisfaire la demande grandissante de la part des différents acteurs dans ce domaine. Mais aussi pour accueillir des visiteurs se faisant de plus en plus nombreux au fil des années.

La Feria en 2017

L’essayiste, professeur, philosophe et intellectuel portugais Eduardo Lourenço a été chargé d’ouvrir ce grand bal littéraire le 26 mai, en digne représentant de son pays, et en présence (of course) des têtes couronnées du pays.

Pas moins de 488 exposants sont au rendez-vous, dont des maisons d’édition espagnoles et étrangères, des librairies généralistes et spécialisées, des distributeurs et organismes officiels. Difficile de repartir sans un ouvrage sous le bras : il y en a pour tous les goûts ! Par ailleurs, des conférences, débats et séances de dédicace ont lieu pendant toute la durée du salon. Dans cette programmation, citons par exemple la présentation de La vaga ambición de l’écrivain mexicain Antonio Ortuño le 4 juin. La musique est aussi de la partie, avec différents concerts, dont celui de Luis Pastor (le 4 juin également). Les enfants ne sont pas en reste : des lectures de contes et des pièces de théâtre seront proposés aux tout petits.

Le visuel de cette édition 2017, représentant un chat, a quant à lui été confié à l’illustratrice Ena Cardenal de la Nuez. Pourquoi un chat ? Car les Madrilènes sont souvent populairement représentés de cette manière :
« Nous sommes tous des chats. Des chats qui lisent. » a-t-elle ainsi expliqué.

Profitez de votre tour au salon pour découvrir ou redécouvrir le charmant Parc du Retiro. Pour une vue imprenable sur la ville et ce coin de nature dans Madrid, montez au 8e étage du Palais de Cibeles. Un belvédère de choix vous y attend !